ALES CREE LA SURPRISE FACE A NARBONNE !

Face à des Narbonnais évoluant une division au-dessus, les Alésiens ont livré une très belle partie et se sont qualifiés au terme des tirs aux but 4 tab à 1, après un score de 1 à 1 au terme du match et de ses prolongations.

 

 

 

Spectateurs : 400-450

 

Composition :

 

ALES : Borel - Lasch (Vincent,76 ème) - Rodriguez - Fournel - Ritas (cap) -Andrès - Evesque (Pelletier,78 ème) - Benhassen - Fallaq - Garcia (Gignac, 90 ème) - Chabassut -

 

 

Après le résultat très timoré à Bagnols-Pont en championnat dimanche dernier (0-0) et qui avait laissé entrevoir encore beaucoup de déchets dans le jeu et une attaque muette, on se demandait comment allait réagir l'OAC face à un pensionnaire de CFA2, mais pas n'importe lequel puisqu'il s'agissait de Narbonne, l'équipe ayant devancé l'OAC la saison dernière dans la course à la montée.

Autant dire qu'il ne fallait pas arriver en retard au match, puisqu'après seulement 1 minute de jeu les Narbonnais ouvraient le score grâce à un ballon contré par la défense Alésienne et que Romain Borel voyait terminer dans ses buts.

Un début catastrophique donc mais qui n'avait pas l'air de désespérer les Alésiens qui montraient une envie d'aller vers l'avant et qui allaient se rattraper rapidement, avec Fallaq qui à la 11 ème minute égalisait d'une tête rageuse après un remarquable travail de Chabassut dans l'axe.

Alès va se procurer encore des occasions dans cette 1 ère mi-temps, à l'image de Benhassen et son tir enroulé qui frole la lucarne (18 ème), ou une tête de Fallaq de peu à côté (24 ème).

C'est Julien Garcia qui obtiendra la plus grosse occasion à la 44 ème minute de jeu, se présentant seul sur la gauche de la surface face au portier Narbonnais, mais c'est ce dernier qui aura le dernier mot et qui permet alors à Narbonne de conserver le nul jusqu'à la mi-temps, 1-1.

 


Une deuxième mi-temps riche en rebondissements

 

 

A la reprise, les Alésiens et Narbonnais revenaient sur le terrain avec l'envie de gagner ce match et de ne pas aller en prolongations et ainsi d'éviter cette épreuve "physique" qui pourrait laisser des traces en championnat.

 

Première occasion pour Alès et Chabassut, excellent aujourd'hui, qui voyait sa frappe depuis l'entrée de la surface raser le montant gauche du FUN.

Les Audois ont réagi à plusieurs reprises dans la foulée, avec une tête à la 56 ème passant de justesse au dessus, et surtout un tir à ras de terre qui heurtait le poteau droit de Romain Borel, pas malheureux sur le coup.

A la 60 ème minute, Andrès avait une bonne occasion après un superbe mouvement collectif, mais rien qui ne se concrétisait. Jusqu'à la 73 ème minute.

Minute à laquelle l'OAC obtenait un pénalty pour une faute sur Garcia. C'est Ritas qui allait au point de pénalty se charger d'écuter la sanction, mais c'était sans compter sur le portier Audois qui stoppait ce pénalty, occasion ratée pour l'OAC....

Dernière frayeur avant que l'arbitre ne siffle la fin de la partie, les Narbonnais tapaient le poteau de Borel à la 85 ème minute après un contre éclair rondement mené.

 


Une suite stressante puis la délivrance

 

 

Lors de la prolongation, la fatigue commence à se sentir des deux côtés et malgré l'entrée en jeu de Gignac, les occasions vont se faire plus rare.

Andrès ne sera pas loin de concrétiser de la tête à la 102 ème, mais les complications interviennent la minute suivante, lorsque le capitaine Julien Ritas est expulsé pour un second carton jaune.

Sur le coup-franc qui en découle, Borel n'est d'ailleurs pas loin de se faire surprendre mais parvient à dégager le tir Narbonnais d'une manchette.

A la 111 ème, les compteurs s'équilibrent avec l'expulsion du numéro 6 Narbonnais, laissant alors les deux équipes à 10 et un jeu de plus en plus haché et délié.

Seul Benhassen au terme d'un exploit individuel (il élimine 4 joueurs sur l'action) faillit faire exulter le stade grâce à une belle frappe enroulée mais encore une fois, le portier adverse veillait au grain.

 

La séance des tirs aux but arrivait et le sort désignait un Alésien comme premier tireur, en l'occurence Fallaq qui ne tremblait pas et transformait.

Un Narbonnais l'immitait quelques secondes plus tard, suivi par Benhassen qui redonnait l'avantage à l'OAC : 2 tirs aux but à 1.

C'est là que tout va basculer puisque Narbonne va rater son pénalty suivant, Gignac réussissait le sien, et Borel stoppait le tir au but suivant, donnant une balle de match à Pelletier (4 Tirs aux but à 1).

Ce dernier ne se faisait pas prier, et délivrait les supporters Alésiens ravis de voir leur club faire tomber Narbonne, comme une revanche de la saison passée...

 

Une qualification bien méritée donc pour les Alésiens qui ont livré un match plein : plein d'envie, de technique, de courage et de combativité.

Les 120 minutes pèseront forcément sur le physique, mais cette victoire fait tellement du bien à l'équipe qu'elle ne peut que donner confiance aux joueurs pour la suite.

 

On a TOUT aimé !

 

- Les changements offensifs et bien pensés de JMP.

- Le courage des joueurs, et leur condition physique.

- Les sièges du stades enfin néttoyés !

- L'affluence assez élevée pour un 4 ème Tour.

 


VOUS POUVEZ VOIR LA VIDEO DU DERNIER TIR AU BUT ALESIEN ET DE LA QUALIFICATION FACE A NARBONNE DANS NOTRE CATEGORIE "VIDEOS"

 

 

 


Ajouté le 02/10/2011 par Damien B - 18h24 -